Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

L'homme est un animal comme les autres (Le mystère Croatoan)

Il y a une différence entre la fin du monde et la fin d'un monde, celui que nous connaissons, et c'est toute la subtilité du dernier roman de José Carlos Somoza que de l'illustrer à travers l'intrigue aussi furieuse qu'apocalyptique du Mystère Croatoan. Aux 3/4 du livre, l'auteur délivre toutes ses explications sur le chaos que connait la planète via le personnage d'un savant qui a tout anticipé et qui, bien que décédé, un détail, distille au compte-gouttes ses informations. Il y a de quoi rester perplexe devant ces révélations, et peut-être Somoza aurait-il pu s'en dispenser, car à partir de là, le livre devient un simple suspense dont une grande partie de l'aspect fantastique s'estompe peu à peu. Le mystère Croatoan n'est pas le meilleur cru de l'auteur pour d'autres raisons et notamment une certaine trivialité dans les dialogues de personnages à l'intérêt inégal. Ceux des forces de l'ordre, par exemple, dont on suit alternativement les aventures avec un petit groupe de personnes réunies au laboratoire d'éthologie. On a l'impression de vibre un film de série B (Z ?), une histoire de zombies avec des descriptions hallucinantes et très organiques (pas très ragoutants à vrai dire, ces conglomérats d'humains et d'invertébrés). L'homme est un animal comme les autres, surtout en temps de crise, et se comporte comme tel dans les visions terrifiantes de Somoza. Un livre à faire des cauchemars la nuit qu'on aurait peut-être apprécié davantage en étant plus resserré, moins dense et ... plus mystérieux.

 

005270394.jpg

 

L'auteur :

index.jpg

 

José Carlos Somoza est né le 13 novembre 1959 à La Havane. Il a publié 16 livres dont La théorie des cordes, L'appât et Tétraméron.



14/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres